Master 1

MASTER 1 – SEMESTRE 1 

M1APROJET : Design Research studio ( Digital RDL). Stratégie de Conception et d’Innovation Architecturale, SCIARC.

  • Philippe Liveneau, Architecte, Docteur SPI, (Cresson – Digital RDL) – responsable pédagogique.
  • J. Maisonnasse, Ingénieur informatique, Docteur – LIG – Fab Mstic – Grenoble
  • Théo Marchal, Architecte, Doctorant (Cresson) Ambiance et outils
  • Jason Sacks, Architecte. (outils Informatique)
  • Cédric Avenier, Architecte, Docteur, (AE&CC ) (cultures constructives)
  • Amal Abu Daya, Architecte, Doctorante (Cresson)
  • 0livier Baverel, Ingénieurs, Docteur, HDR, (EPC Navier) (géométrie structure)

L’enseignement du projet en premier semestre de master est principalement dédié à l’apprentissage des méthodes, des concepts et des outils propres à la conception d’une architecture paramétrique non standard et la maîtrise de morphogenèse atmosphériques interactive et/ ou intelligentes suivant un cycle de conception, fabrication, mise en œuvre et évaluation des prototypes réalisés puis éprouvés à l’échelle 1 ou échelle du corps en mouvement. Il s’agit en particulier d’apprendre et manipuler les outils des modélisations paramétriques (Rhino+ grasshopper), savoir produire les fichiers nécessaire au prototypage rapide (laser/ imprimante 3d) et à l’utilisation de machine à commande numérique (CNC 5 axes), savoir travailler collectivement à la fabrication et la mise en œuvre à l’échelle 1 de prototype ou dispositifs architecturaux et enfin savoir utiliser les outils d’évaluation et méthode d’analyse en contexte des ambiances situées.

Exercice 1 – Expérimentation & installation architecturale/ prototype fabriqué. (8/9 semaines)
Exercice 2 – Exercice de projet – Pavillon Serpentine / Pavillon de la vie étudiante  (6/7 semaines)

 

M1S7 SEMINAIRE : Morphogenèse des objets ambiants. Concours disciplinaires

Séminaire collectif (10 intervenants), Interdisciplinaire, adossé à 4 laboratoires. 5 séances associent master 1 et 2 (Erasmus retour).

A partir d’un modèle d’intelligibilité disciplinaire, le séminaire a pour objet de présenter les processus de formalisation de l’architecture définit comme objet ambiant à l’articulation  de 4 domaines de culture qui sont à la fois des champs de savoirs et de compétences. Les cultures du projet (composition) appréhendées à travers des processus de composition. Les cultures sensibles (ambiances) appréhendées à travers des processus d’individuation. Les cultures constructives (matières) appréhendées à travers des processus de concrétisation. Les cultures techniques (opérations) appréhendées à travers des processus de fabrication. A titre d’hypothèse, à penser la réintroduction de l’objet technique dans le champ de la culture, à travers en particulier la pensée de Gilbert Simondon.

> Morphogenèse architecturale – intelligibilité disciplinaire et objets ambiants / Philippe LIveneau, Architecte, Docteur SPI, (Cresson – Digital RDL) – TPCAU – Responsable pédagogique.
> Morphogenèse architecturale – Pensée et technique constructive – La pierre – le cas du Parthénon / Cédric Avenier , Architecte, Docteur, (AE&CC) – HCA
> Morphogenèse architecturale – Forme, information – la ville numérique / Amal Abu Daya Architecte, Doctorante (Cresson) – TPCAU
> Morphogenèse architecturale – Géométrie et pavage de l’espace – Surface complexes / 0livier Baverel, Ingénieurs, Docteur, HDR, (EPC Navier) – STA
> Morphogenèse architecturale – Les outils de simulation d’ambiance / Théo Marchal, Architecte, Doctorant (Cresson) – STA
> Morphogenèse architecturale – modélisation paramétrique – Rhino & Grasshopper / Jason Sacks, Architecte – STA
> Morphogenèse interactives – Interaction Homme Machine (IHM) / Jérome Maisonnasse Ingénieur Docteur – LIG – Fab Mstic – STA informatique mécatronique
> Morphogenèses du sensible – Forme, Formants, Formalités / Grégoire Chelkoff, Architecte, Docteur/ HDR / Professeur (Cresson) – STA ambiance
> Morphogenèse végétale – la politesse des maisons / Magali Paris, Ingénieur Agronome, Docteur, (Cresson)- VT – paysage
> Morphogenèse architecturale – Processus de concrétisation et architecture paramétrique / Céline Bonico-Donato, Philosophe, Docteur, (Cresson) – SHS Philosophie

MASTER 1 – SEMESTRE 2

M2A – PROJET : Smart City Skin – Prototyping the futur
De(s) tours

  • Amal Abu Daya, Architecte, Doctorante (Cresson) – TPCAU. Responsable pédagogique
  • Philippe Liveneau, Architecte, Docteur SPI, (Cresson – Digital RDL)
  • 0livier Baverel, Ingénieurs, Docteur, HDR, (EPC Navier) (géométrie structure)
  • Magali Paris, Ingénieur Agronome, Docteur (Cresson) – VT (Titulaire)
  • Z. Khabazi, Architecte AA, Rhino développeur, Morphogenesim/Craft (Iran) – TPCAU
  • S. Chandra, Architecte AA, Automata Technologies (Londres)- EM tech AA – TPCAU
  • T. Shwartz, Architecte, Doctorant – Hall Robotic  LTD (Londres)  -STA
  • S. Chaltiel, Architecte AA – RIBA, Doctorante IAAC Barcelone (TPCAU)

Mobilisant les acquis méthodologiques, techniques et conceptuels du semestre 1, les étudiants doivent choisir parmi des projets remarquables proposés par l’équipe enseignante pour l’heuristique de leur contextualisation culturelle, environnementale et sociétale. Les projets sont choisis en Asie, au Moyen Orient, en Europe et aux Etats Unis. Partant d’un travail d’analyse des projets proposés appréhendés comme objet culturel, objet ambiant, objet géométrique, objet physique et objet manufacturé, ils développent une contreproposition écologique qu’ils présentent en termes de processus de composition, d’individuation, de concrétisation, et de fabrication.
Le projet doit en outre aboutir à la réalisation d’un prototype à l’échelle 1, qu’il s’agisse d’un dispositif spatial ou technique. Ces artefacts font l’objet d’une exposition. En parallèle un projet de pavillon situé est développé selon les opportunités partenariales.

   Projet : Chaque année le programme et la situation de projet changent, mais reste centré sur l’enveloppe.  
     De(s) tours : Londres, Dubaï, Shibam, Tokyo … // Projet de Pavillon : Mobilier urbain et ville numérique.
   Workshop Robotique – Automata et Hall robotique // Terre et digital.

 

M1S8 – SEMINAIRE : Mutations disciplinaires : Architecture et cultures numériques. De la digitalisation Albertienne au paramétricisme.

P. Liveneau (Resp.) , C. Bonico-Donato, M. Paris ; A. Abudaya + Invités selon les années  : T Gobin ( Paris) S. Bourbonnais (Montreal), T. Schwartz ( Hall, Londres) , Z. Kabazi (Morphogenesism Iran), S. Chaltiel (IAAC Barcelone / AA Londres)

Si la fondation de la discipline architecturale et du métier d’architecte s’appuie en particulier sur une digitalisation de son objet par Alberti, est-il possible de considérer que l’émergence des outils digitaux de conception, de simulation et de fabrication de l’architecture, et plus largement, des cultures numériques contemporaines puisse effectivement constituer, comme certains le prétendent,  une révolution épistémologique et engager un changement de paradigme pour l’architecture. Partant de ce questionnement, l’objectif de ce séminaire est d’appréhender la généalogie des pensées, des discours, des doctrines et des théories architecturales qui structurent l’émergence d’un savoir disciplinaire, en regard des influences, connivences et porosités de l’architecture avec d’autres domaines scientifiques. Par delà le nomadisme des concepts, il s’agit de porter une attention particulière aux modalités de construction du savoir selon un point de vue épistémologique afin de reconsidérer les modalités de construction d’un savoir architectural spécifique et corrélativement de définir les contours d’un champ de recherche associé. L’hypothèse qui sous-tend ce séminaire, est qu’il est possible de définir une champ de recherche par le design, dont les méthodes et les objets constituent une singularité au plan des modalités de construction du savoir. (design thinking methods & conceptualisation en acte). Précisément, en s’appuyant sur l’analyse des reconfigurations disciplinaires introduites par l’usage des outils numériques, le séminaire construit les dimensions d’un champ de recherche par le design.

MEMOIRES : Les sujets sont définis avec l’étudiant et l’équipe pédagogique afin que le mémoire, le séminaire et l’activité de projet s’articulent autour d’un questionnement disciplinaire.

 

research by design laboratory