Tous les articles par digitalrdl

EXPO « A PIED D’OEUVRE » SUR LE CAMPUS DE GRENOBLE

« Le CROUS Grenoble Alpes et la COMUE Université Grenoble Alpes vous invitent à la cinquième édition d’A pied d’œuvre.
A pied d’oeuvre, c’est une exposition en plein air d’oeuvres d’art disséminées sur les différents espaces extérieurs du campus universitaire. 
Cette année, les artistes ont exploré le thème Reflets(s).
Le dictionnaire Larousse définit le reflet comme « une image plus ou moins nette que renvoie une surface réfléchissante. Regarder son reflet dans une vitrine. » ou bien comme « une personne ou chose qui reproduit les traits principaux de quelque chose, quelqu’un. Un art qui est le reflet d’une société. » […] »

« Le projet « PVE- pavillon de la Vie étudiante » est un projet de recherche développé dans le cadre de la chaire partenariale « Digital RDL, Research by Design Laboratory, Ecologie numérique, Design environnemental, Architecture 2.0. » qui s’adresse aux étudiants de la Comue UGA dans le contexte de l’idex sur trois plans : articulation recherche – enseignement, offre servicielle, cohésion du site (pratique interdisciplinaire, multisectorielle et disruptive). Pour sa conception et sa construction, la première version du pavillon exposée dans le cadre de l’événement « A pied d’œuvre » a impliqué des étudiants de l’Ecole d’Architecture de Grenoble (filière de master Architecture, Ambiance et Culture Numérique) et des étudiants de Grenoble INP, ensimag.

Ce pavillon appartient au champ contemporain des architectures non standard puisque chacun de ses composants est unique : le design de l’enveloppe est fondé sur un pattern de Delauney (outil de modélisation paramétrique) dont les variations compositionnelles transforment les relations d’intimité et de visibilité entre l’intérieur et l’extérieur du pavillon tout autant que les relations de cette micro architecture avec son site d’implantation (dimension des percements / superposition des motifs / densité des ouvertures). La réalisation du pavillon est rendue possible grâce à l’usage de machines à commande numérique (prototypes sériels en découpe laser, impression 3d puis production en fraise numérique). Ce pavillon est une architecture interactive munie de capteurs qui permettent son éclairage nocturne en relation avec l’intensité de la lumière extérieure et le passage des étudiants. 
Ce pavillon est un reflet des modalités de conception et fabrication contemporaine de l’architecture, collaborative, ajustée à l’expérience et l’usage situés, dans une perspective écologique. […] »

Retrouvez la suite de l’article sur le site du CROUS de Grenoble : http://www.crous-grenoble.fr/culture/a-pied-doeuvre/

Le PVE à 0:46′

COLLOQUE – « RESEARCH BY DESIGN – PROCESS, INSTRUMENTATION, PROTOTYPES »

Le mardi 24 avril se tiendra un colloque organisé par la Chaire partenariale d’enseignement et de recherche en architecture « Digital RDL » associé aux manifestations liées aux 40 ans du bâtiment et intitulé « Research by design, process – instrumentation – prototypes ».

Les intervenants s’interrogeront sur ce qui peut caractériser une recherche architecturale contemporaine dans le contexte des mutations qui caractérisent le 21ème siècle, en particulier, la troisième révolution industrielle (à la fois écologique, économique et numérique).

La première partie se déroulera sous la forme d’un séminaire convoquant des architectes, philosophe, scientifiques, spécialiste des mobilités, économiste avant d’accueillir deux conférences d’architectes à partir de 16h30 : Marie de France (Sou Fujimoto Atelier – Paris) et Christopher Pierce (directeur de AA visiting school – Londres).

 

 

ACCES LIBRE : sans inscription

LIEU : ENSAG – Amphi Maglione

A PARTIR DE 9h

PROGRAMME : http://www.grenoble.archi.fr/pdf/manifestations/colloque-research-by-design-programme.pdf

EXPO – « IMMERSION ATMOSPHERIQUE – ESPACE ET LUMIERE »

Exposition à la Grande Galerie de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, du 12 au 23 mars 2018

En adéquation avec le programme de licence 2ème année, second semestre, cet enseignement expérimental et expérientiel de la conception architecturale est centré sur la relation entre composition spatiale, qualité lumineuse et expérience sensible.

A travers la réalisation de micro-architectures « ajustables », les étudiants répartis en 12 groupes thématiques travaillent la corrélation systémique des modulations paramétriques[…]

Publication exhaustive : http://www.grenoble.archi.fr/manifestations/expo-immersion-atmospherique.php

LE PROCESSUS DE CONCEPTION… A L’ERE DU NUMERIQUE

Retour sur l’exposition « Le processus de conception… à l’ère du numérique » par  Amal Abu Daya (texte, image) et Françoise Acquier (mise en forme), «L’usager, au cœur du projet architectural», Le Cresson enseigne (Hypothèses.org), Le 22 mai 2017.

Retour sur l’exposition « Le processus de conception architecturale … à l’ère numérique » qui vient de se tenir à l’ensag dans la Grande Galerie du 24 octobre au 14 novembre 2017. L’exposition, mise en œuvre par Amal Abu Daya1, présentait une sélection de 5 projets de PFE réalisés dans le cadre de la filière de master «Architecture, Ambiance et Culture Numérique», ensag, session 20172.[…]

L’ensemble des projets a été développé en mobilisant des outils de modélisation paramétrique et des algorithmes d’optimisation à des fins écologiques (ensoleillement, vue…), des outils de prototypage rapide (découpe laser, impression 3d, fraise numérique) ou des machines à commande numérique industrielle (CNC 3 axe), et parfois une instrumentation mécatronique. […]

Publication exhaustive : https://lcv.hypotheses.org/12180.

BANC CETOI-CEMOI

Le banc « Cémoi », des ambiances de l’attente à vivre”, par digitalrdl. Publié sur Le Cresson veille et recherche… le 25 septembre 2017.

Le banc Cétoi-Cémoi est hors-norme. Il peut accueillir jusqu’à 15 personnes, enfants comme adultes. Polyvalent, il multiplie les positions à l’infini : adossée, assise, au repos, seul ou à plusieurs. Composé de 3000 pièces de bois dont 350 profils, il s’étire sur 15 mètres de long en deux parties. Il est posé sur une estrade en bois légèrement surélevée à l’arrière de l’abri-voyageur Cémoi. […]

Publication exhaustive : https://lcv.hypotheses.org/12095.

 

Le Banc Cétoi-Cémoi à retrouver aussi sur le site Chrono en marche

 

Les chaires partenariales – Ministère de la Culture

Labellisation des Chaires partenariales d’enseignement et de recherche dans les écoles nationales supérieures d’architecture (ENSA)

La création des « Chaires partenariales d’enseignement et de recherche en architecture » est une des mesures portées par la Stratégie nationale pour l’architecture (SNA) qui fait de la recherche un levier prioritaire pour donner une impulsion nouvelle à l’architecture.

Cette mesure vise à fédérer les acteurs de l’enseignement, de la recherche, du monde professionnel et de l’entreprise autour de thématiques prioritaires ou émergentes pour répondre aux enjeux architecturaux du développement durable des territoires. Les chaires permettront à terme de conforter l’expertise des ENSA sur des thématiques d’intérêt général en appui aux politiques publiques de l’architecture et du patrimoine au bénéfice de tous les acteurs de la qualité du cadre de vie. […]

Article complet : Les chaires partenariales – Ministère de la Culture