EXPO “A PIED D’OEUVRE” SUR LE CAMPUS DE GRENOBLE

Le CROUS Grenoble Alpes et la COMUE Université Grenoble Alpes vous invitent à la cinquième édition d’A pied d’œuvre.
A pied d’oeuvre, c’est une exposition en plein air d’oeuvres d’art disséminées sur les différents espaces extérieurs du campus universitaire. 
Cette année, les artistes ont exploré le thème Reflets(s).
Le dictionnaire Larousse définit le reflet comme « une image plus ou moins nette que renvoie une surface réfléchissante. Regarder son reflet dans une vitrine. » ou bien comme « une personne ou chose qui reproduit les traits principaux de quelque chose, quelqu’un. Un art qui est le reflet d’une société. » […]”

“Le projet « PVE- pavillon de la Vie étudiante » est un projet de recherche développé dans le cadre de la chaire partenariale « Digital RDL, Research by Design Laboratory, Ecologie numérique, Design environnemental, Architecture 2.0. » qui s’adresse aux étudiants de la Comue UGA dans le contexte de l’idex sur trois plans : articulation recherche – enseignement, offre servicielle, cohésion du site (pratique interdisciplinaire, multisectorielle et disruptive). Pour sa conception et sa construction, la première version du pavillon exposée dans le cadre de l’événement « A pied d’œuvre » a impliqué des étudiants de l’Ecole d’Architecture de Grenoble (filière de master Architecture, Ambiance et Culture Numérique) et des étudiants de Grenoble INP, ensimag.

Ce pavillon appartient au champ contemporain des architectures non standard puisque chacun de ses composants est unique : le design de l’enveloppe est fondé sur un pattern de Delauney (outil de modélisation paramétrique) dont les variations compositionnelles transforment les relations d’intimité et de visibilité entre l’intérieur et l’extérieur du pavillon tout autant que les relations de cette micro architecture avec son site d’implantation (dimension des percements / superposition des motifs / densité des ouvertures). La réalisation du pavillon est rendue possible grâce à l’usage de machines à commande numérique (prototypes sériels en découpe laser, impression 3d puis production en fraise numérique). Ce pavillon est une architecture interactive munie de capteurs qui permettent son éclairage nocturne en relation avec l’intensité de la lumière extérieure et le passage des étudiants. 
Ce pavillon est un reflet des modalités de conception et fabrication contemporaine de l’architecture, collaborative, ajustée à l’expérience et l’usage situés, dans une perspective écologique. […]

Retrouvez la suite de l’article sur le site du CROUS de Grenoble : http://www.crous-grenoble.fr/culture/a-pied-doeuvre/

Le PVE à 0:46′